8E RANDONNEE NORD DE VIENNE A ANTRAN LE 10 SEPTEMBRE



Alors que les chasseurs chassaient le gibier à cette première journée d'ouverture, d'autres ont chassé les kilomètres.

Dès 7h00, les premiers cyclo-randonneurs envahissaient le parking de la salle de la Robe de loup. Ils arrivaient de tous les clubs voisins, et même d'un peu plus loin, comme Civray et la Belgique. Chacun ou chacune partait à sa vitesse pour l'un des trois circuits route, 48, 62 ou 77 km, proposés par les Cyclos loisirs d'Antran (CLA) qui organisaient leur 8e Randonnée Nord de Vienne. Partis d'Antran, les 123 cyclo-randonneurs, après la traversée sécurisée aux Blanchards, ont traversé Thuré et découvert la montée vers le Haut-Clairvaux. À la Brochardière, sur la commune de Saint-Genest, ils ont apprécié la pause ravitaillement dans un cadre magnifique, sous une allée de Marronniers.

Les sportifs ont repris leur route, suivant les tracés par Lencloître, Saint-Christophe, retour par l'Echeneau sur la commune de Saint-Gervais, Leigné, Vellèches, le château de la Motte à Usseau et retour à la salle pour le verre de l'amitié.

Pendant ce temps, 70 marcheurs ont sillonné les chemins alentours, dont deux venus de Saumur. « Pour notre 8e rando, nous avons un peu moins de cyclos mais un peu plus de marcheurs, le club le plus représenté est celui de Châtellerault et le BV2R de Targé », constate Maurice Bertron, président du CLA.

Marc BODIN secrétaire du C. L. Antran






UNE SEMAINE PUR BONHEURDU 8 AU 15 JUILLET



Rouler ensemble, vivre ensemble, partager des moments conviviaux autour d'une table , un apéro, des crêpes confectionnées avec amour pour 18 personnes, c'est qu'on vécu 11 membres du CPCB accompagnés pour certains de femmes et enfants, durant une semaine sur les bords du lac de Naussac en Lozère, dans cette magnifique région de la Margeride.

Plusieurs petits cols, tels celui du Pendu, du Bez ou de la Pierre Plantée, des rencontres imprévues comme ce troupeau de Salers refusant obstinément de croiser un autre troupeau (de bicyclettes), des bisons (dans leur enclos...), des villages étonnants tel Alleyras peuplé d'étranges créatures, des curiosités naturelles comme cette pyramide en porte-à-faux,  ont agrémenté cette magnifique semaine  de vacances. Au total ce sont plus de 500km, et quelques mètres de dénivelé...mais aussi de belles balades à pied, des baignades et des visites pour celles et ceux qui ne se sont pas encore convertis au vélo.

Il ne reste plus maintenant qu'à préparer les prochaine échéances, avant de recevoir très bientôt tous nos amis cyclos pour notre traditionnelle « Randonnée du Broyé du Poitou ».

Patrick BARRE
Cyclotourisme Poitiers Couronneries Buxerolles





RANDONNEE PERMANENTE AUBUSSON (23) - AUBUSSON D'AUVERGNE (63) LES 13 ET 14 MAI



Un tiers de l'effectif du club de cyclotourisme de Poitiers-Couronneries Buxerolles avait rendez-vous ce week-end pour réaliser cette randonnée permanente organisée par le Codep de la Creuse.

335km aller-retour avec des paysages magnifiques, des villages pittoresques référencés sites BCN-BPF, des vues imprenables sur la chaîne des Puys dominée par l'imposant Puy de Dôme, et un accueil chaleureux à l'arrivée au gîte FFCT grâce à Fabrice et son équipe. 10 hommes mais surtout 5 femmes dont certaines ne pratiquent notre discipline que depuis moins de 3 ans ont réalisé ce parcours escarpé, agrémenté de nombreuses averses mais il en aurait fallu beaucoup plus pour les arrêter ! Félicitations à toutes et tous et rendez-vous aux prochaines randonnées des clubs voisins.

Patrick BARRE






LA REPRISE AU CLUB CYCLOTOURISME POITIERS-COURONNERIES BUXEROLLES



Maintenant que la période des fêtes et des excès en tous genres est terminée, il va falloir songer sérieusement à repartir sur de bons rails, enfin si l'on peut parler ainsi pour des cyclos...

Le club de cyclotourisme de Poitiers-Couronneries Buxerolles est prêt à vous accueillir que vous soyez, homme ou femme, jeune ou...plus âgé(e), confirmé ou débutant. Plusieurs créneaux vous sont proposés : chaque dimanche et jour férié pour les plus aguerris, le samedi après-midi pour une sortie plus tranquille et à allure modérée, enfin le mercredi après-midi pour celles et ceux qui souhaitent prendre l'air tout en faisant un peu de sport avec une sortie ne dépassant jamais 40km.

Des sorties plus importantes, des week-end, et une semaine en Lozère sont aussi au programme de la saison 2017. N'hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements, le meilleur accueil vous sera réservé.

Contact : Président André Dufaud. Mail: dufaud.andre@wanadoo.fr  

Cécile Guimbaud-Barré Tél. 05 49 55 32 78 ou 06 81 61 13 80 Mail : cecile.guimbaud@wanadoo.fr






AU CPCB, PEDALER SE CONJUGE DESORMAIS AU FEMININ PLURIEL



Chez les cyclotouristes de Poitiers-Couronneries Buxerolles, la machine est en route et ça tourne plutôt bien. Tant sur le plan politique que fédéral, tout est fait pour encourager la pratique du sport féminin, et c'est ce chemin que nous suivons aujourd'hui. Pour preuve : nos effectifs dans cette catégorie de licenciés sont passés de 4 (sur 40) en 2013, à 19 sur 51 cette année, belle progression !

Le secret de cette réussite ? Rien d'extraordinaire si ce n'est la création de créneaux spécifiques (pas seulement pour les femmes mais pour toute personne débutante ou souhaitant se limiter à des petits parcours) les mercredis et samedis après-midi. Ces sorties sont toujours encadrées quelque soit le nombre de participant(e)s.

Bien entendu, les cyclos confirmés peuvent aussi y participer mais le club propose également des sorties plus sportives chaque dimanche matin et jour férié.

N'hésitez pas à contacter pour tous renseignements.

Débutant(e)s : Cécile Guimbaud- Barré Tél : 05 49 55 32 78

Mail : cecile.guimbaud@wanadoo.fr

Président : André Dufaud Mail : dufaud.andre@wanadoo.fr

Et sur notre page Facebook : facebook.com/Cyclos-Poitiers-Couronneries-Buxerolles






DIRECTION STRASBOURG DU 29 MAI AU 5 JUIN POUR CINQ CYCLOTES DU 86



Retrouvez le récit de Sandrine MILLET (BV2R Targé) et Mariette LIDON (C.T.Châtelleraudais) qui ont participé à Toutes à STRASBOURG. Elles étaient accompagnées de Claudine MARTIN (A.C.V. Saint-Julien-l'Ars), Marie-Hélène CARRE (BV2R Targé) et Françoise PERILLAUD (Poitiers Couronneries Buxerolles).
Bravo à ces cinq filles qui ont réussi leur périple malgré une météo pluvieuse.


Fichier 1



ECHAPPEE BELLE EN BRETAGNE LES 28 ET 29 MAI (CLUB POITIERS-COURONNERIES)



« Echappée belle » en Bretagne du  Cyclotourisme Poitiers - Couronneries Buxerolles

Eh oui, alors que le Poitou subissait les caprices d’une météo particulièrement pluvieuse, il faisait un temps splendide pour la sortie de printemps du CPCB en Bretagne.

Nos « directeurs sportifs », Patrick Barre et Cécile Guimbaud,  ont organisé un week-end de randonnée vélo et touristique autour du Golfe du Morbihan.

15 cyclistes se sont donnés rendez-vous à Sulniac (Morbihan) pour un circuit de 125 km le samedi et 70 km le dimanche.

Nous avons pu ainsi découvrir la campagne bretonne, les villages pittoresques  comme Rochefort sur Terre, les petits ports d’Auray, La Trinité sur mer et visiter les alignements de Carnac. Les rhododendrons en fleurs agrémentaient le parcours. La traversée du Golfe du Morbihan sur l’Angélus nous a permis de faire une pause.

Le soir, autour d’une verveine, tisane ou digestif…, malgré la fatigue de la journée et histoire de se refaire une santé, nous nous sommes retrouvés autour d’un verre pour échanger nos impressions.

Prochain rendez-vous : les bords de Loire le 18 juin.

Betty Chaléat.






LES NOBILIENS EN BRETAGNE AU COURS DE L'ASCENSION 2016



Les cyclos Nobiliens ont pris la direction de la Bretagne pour le long week-end de l'ascension (nom très adapté au dénivelé breton!).

Les légendes y fleurissent à chaque virage, la plus connue étant liée à cette fameuse météo bretonne où le vent le dispute à une hygrométrie peu propice à la pratique cycliste.

Hé bien que nenni ! Si Eole s'est invité et souvent montré peu aimable envers les sportifs (!!??), le soleil s'est montré plus que généreux.

Après avoir pédalé, fait un peu de bateaux, aligné les mégalithes, réparé la tour Vauban, salué le curé de Camaret, rencontré la Paimpolaise, égaré la troupe à plusieurs reprises entre deux câlus, ahané sur des pentes tueuses de mollets les plus endurcis, échappé aux Korrigans et à l'Ankou dans la lande, cherché Merlin, Morgane et les Dames Blanches, fait du char à voile et joué au cerf-volant... Après donc ces menues occupations les cyclos nobiliens ont retrouvé Jean le Bon en des terres poitevines moins bosselées.

Quel beau séjour, quel beau pays, dépaysement assuré et petit braquet obligatoire... Et qu'elles étaient bonnes les huitres! Enfin, pas tout à fait comme les Marennes quand même....

Les cyclos Nobiliens (Nouaillé-Maupertuis)






DES FEMININES DU 86 AU 100 KM FEDERAL DE BEAUVOIR LE 12 MARS



EN ROUTE POUR "TOUTES A STRASBOURG"

En ce début d'année 2016 trois filles du 86 se sont rendues allées à Beauvoir-sur-Niort (79) pour participer au 100 km fédéral organisé par le club local. Bon accueil, quelques infos pratiques ont été données par diapos avec des commentaires. Elles ont été chouchoutées toute la journée. Ce brevet de 100 km s’est bien déroulé sous le soleil dans le vent peu de difficultés. Deux groupes se sont formés naturellement selon la vitesse. Le premier à 24 km/h et le second à 20.5 km/h. Les filles sont restées dans le deuxième groupe. Elles sont revenues enchantées de leur journée.

Mariette TURPEAU (C.T.Châtellerault), Sandrine MILLET (BV2R Targé), Claudine MARTIN (A.C.V Saint-Julien-l'Ars)






JACKY FAUCHEUX RECIPIENDIARE



Le 8 décembre Jacky Faucheux s'est vu décerner la médaille d'argent de la jeunesse, des sports et de l'engagement associatif par Madame la Préfète de la région Poitou-Charentes, Préfète de la Vienne. Cette cérémonie s'est déroulée dans les salons de l'Impératrice de la Préfecture de Poitiers en la présence de Françoise Faucheux, Claude Brégeat (président de la ligue FFCT du Poitou-Charentes et Pascal Augouvernaire (secrétaire du Codep). Félicitations à Jacky pour ces nombreuses années consacrées au bénévolat, plus particulièrement auprès des jeunes.




B.P.F : UN FINAL EN CORSE POUR FRANCOISE ET JACKY FAUCHEUX



Brevet des Provinces Française l’un des plus beau de notre fédération

Fin d’un très beau voyage, un dernier pointage à Piana le 7 juin 2015 alors que nous avions effectué le premier contrôle, avec une photo !!! Le 5 mai 2005 à Toulx-Sainte-Croix (23) on en rêvait depuis 10 ans et le jour du dernier tampon, c’est un grand  bonheur  et une belle satisfaction d’avoir terminé ce très beau brevet en parcourant cette magnifique France à vélo.

C’est un brevet de longue haleine avec 540 sites touristiques à valider sur des cartes spécifique (6 par départements) soit environ 32000 km pour cette réalisation.

Les sites les plus mytiques comme le Mont Ventoux, la Bérarde, le Gioberney, le Pont d’Espagne, Saint Véran, le Haut Koenigsbourg, mais aussi des B.P.F. avec des moments difficiles, l’Izoard, le Lac d’Orédon, L’Iseran, et d’autres que l’ont se rappelle déjà plus.

Quelquefois aussi  avec des conditions météorologiques exécrables, la pluie,  le vent, le froid, mais à l’arrivée après le tampon, ce précieux sésame ! tout est oublié.

J’ai terminé mon 1er B.P.F. en 1997 avec de longues  étapes, plus rapide mais j’étais jeune !!!

Pour le 2ème B.P.F. avec Françoise, je l’ai plus apprécié kilométrage  plus court, donc plus de temps pour la découverte du paysage et du Patrimoine (visites, photos) c’est le but de ce brevet de tourisme à vélo

Parfois difficile de faire tamponner car certains villages sont déserts, mais nous préférons toujours le tampon à la photo !!! Cela permet de se rappeler de belles anecdotes

Avec une retraite pas trop tardive et pas d’ennui de santé, cela  nous à  permis d’apprécier pendant ces 10 ans, où toute notre activité Cyclotouristique était acquise au B.P.F.

Nous ne pouvons qu’encourager d’autres cyclos, ayant la même passion, de commencer ce périple aux quatre coins de l’hexagone, dans des sites ou sans les BPF nous n’irions pas.

Françoise et Jacky Faucheux : Lauréat : N° 551 et N° 552

 






LES CYCLOS DE SAINT-BENOIT HORS NOS FRONTIERES

Retrouvez deux périples réalisés par les cyclos de Saint-Benoît : la randonnée permanente préalpine Thonon les Bains / Trieste et un voyage itinérant à destination de Saint Jacques de Compostelle.

Fichier 1
Fichier 2



40 ANS de l'A. C. V. SAINT JULIEN L'ARS



Créé à l'initiative de Jean GUILLOT en 1975, le club a fêté son 40ème anniversaire le 19 septembre 2015, autour  d'un repas animé avec une soixantaine de participants. 
Pour illustrer ces 40 années, des albums de photos, articles de presse étaient là pour rappeler beaucoup de bons souvenirs, et susciter denombreux commentaires : "T'as pas changé" ou bien encore "Qu'est ce qu'on a pris un coup de vieux".
En amont,  pour marquer cette date, à l'initiative de Jean, un circuit vélo autour du canton (52 km) pendant 40 heures a été organisé en se relayant (du jeudi  4H00 du matin jusqu'au vendredi soir 20H00). Une vingtaine de cyclos a participé, et effectué au total une distance de 2 765 km.
Samedi, après une petite sortie de 35 km, un apéritif était offert par la mairie.
Etaient présents :
- Mme GUITTET, conseillère départementale
-
Mme TALLON, représentant la mairie
-
M. BREGEAT, président de ligue
-
Mrs. AUGOUVERNAIRE et GUILLE pour le CODEP
Ils ont félicité le club pour son dynamisme, sa disponibilité et sa longévité. Puis, il fut remis à deux participants du "Paris Brest Paris 2015", la médaille de la commune par sa représentante.
Alex PEROCHES, Président du club, a remercié tous les participants à cette journée, puis Jean a retracé l'historique de l'association, et rendu un hommage à nos quatre cyclos disparus.
En fin de journée, tout le monde est reparti ravi de ce bon moment passé ensemble.
R. DAVID, secrétaire.





LES MIREBALAIS EN VENDEE DU 14 AU 17 MAI



Du 14 au 17 mai le club de Mirebeau a effectué une sortie découverte en Vendée. Le camp de base se trouvait au camping de Saint Gilles de Croix de Vie. Deux grande sorties de 150 km étaient organisées. La Tranche sur Mer par l'arrière pays, très accidenté. Le bord de mer par les Sables d'Olonne et Saint Jean de Monts avec du vent mais terrain plat. En prime l'île de Noirmoutier et le passage du Gois praticable avec des vélos de courses.
Pour un total de 450 km avec une météo agréable. Le système plateaux repas a bien fonctionné.
Yannick ROBERT- Délégué sécurité de l'Union Cyclotourisme Mirebalaise. 
 
 





DEUX LAUREATS BCMF CHEZ LES CYCLOTOURISTES POITEVINS



Deux lauréats BCMF chez les Cyclotouristes Poitevins

En consultant la liste des lauréats des brevets 2014 parue dans CYCLOTOURIME  d’Avril 2015, nous avons relevé parmi  les 36 personnes ayant terminé le Brevet Cyclo-montagnard français (BCMF) les noms de Maryse et Jean-Claude Penaguin, membres des Cyclotouristes Poitevins. Nous avons voulu en savoir un peu plus et nous leur avons posé quelques questions.

Vous êtes parmi les lauréats BCMF de 2014, que faut-il faire pour avoir le BCMF ?

« Pour avoir le BCMF, il faut accomplir au moins une cyclomontagnarde dans chacun des 5 massifs montagneux français (Alpes, Pyrénées, Massif Central, Jura, Vosges) et faire à chaque fois valider le brevet sur un carnet que l’on se procure auprès de la FFCT. »

Quand avez-vous commencé ?

« Nous avons commencé à faire des cyclo-montagnardes vers le milieu des années 80 avec des amis du club des Cyclotouristes Poitevins auquel nous venions d’adhérer. Nous avons réalisé 5 brevets entre 1984 et 1987, mais seulement sur 2 massifs, les Pyrénées (2 fois la Randonnée des Gorges Audoises) et le Massif Central (2 fois la Randonnée des Puys et 1 fois la Randonnée Velay-Vivarais). Il faut signaler qu’à l’époque, ces randonnées se faisaient uniquement en version randonneur sur la journée. »

Et après ?

« Les contraintes de nos vies professionnelles nous ont obligé à remettre à plus tard les brevets des massifs plus lointains. Les années ont passé et finalement nous ne pensions plus guère au BCMF, même si nous continuions à faire de la montagne dès que nous le pouvions. Et puis en 2013 le club a organisé un déplacement pour aller faire le Brevet de Randonneur du Vercors et notre ancien président cherchait quelqu’un pour l’accompagner au Brevet de Randonneur des Alpes, alors nous nous sommes laissé tenter et nous avons replongé. Les Alpes faites, il ne restait plus que le Jura et les Vosges. En 2014, nous avons organisé avec des amies du club un séjour qui nous a permis de faire en deux weekends consécutifs le brevet de Randonneur du Jura et le Brevet de Randonneur des Vosges. »

Et maintenant que vous avez votre BCMF, la montagne c’est terminé ?

« Non, pas du tout. Cette année nous allons faire le Brevet de Randonneur du Morvan et puis nous commençons à organiser notre été pour aller glaner quelques cols car nous sommes inscrits au club des Cent Cols et nous avons comme objectif de totaliser plus de 500 cols différents à la fin de l’année. La montagne, c’est magique et tant que nous le pourrons, nous irons faire des cols. »

Maryse et Jean-Claude PENAGUIN

Cyclotoursites Poitevins






PARIS / BRIANCON (FLECHE DE FRANCE) PAR LES RANDONNEURS DE LA VALLEE DU CLAIN

Cette année nous avons fait une nouvelle flèche, avec cinq copains du club et un hors club plus notre chauffeur. Nous avons choisi Paris Briançon.

Partis de Paris de bon matin pour une première étape de 200 km vers notre hébergement du soir à Clamecy. Une étape sans grande difficulté. La sortie de la région parisienne s’est faite sans difficulté, de beaux paysages et quelques points de vue de toute beauté.

Le lendemain matin départ dès l’aube pour rejoindre, Saint Gengoux  le National (Saône et Loire) un parcours de 170 km avec beaucoup de difficultés dues au relief, (avec le Morvan et la sortie d’Autun belle ville mais un mur pour la sortie). Arrivée le soir vers 17 h 00 pour pointer nos cartes de route. Ensuite douches, préparation du repas et dodo pour reprendre des forces pour le lendemain.

Tout le monde sur le pont dés le levé du soleil pour une étape de 164 km. Le début un petit col nous attend très peu haut (419m) mais bien pentu. Pour la suite nous roulons dans le département de l’Ain, nous empruntons souvent des vallées puis le franchissement du Rhône et nous arrivons a Saint Genix su Guiers juste avant que l’orage arrive à peine traversés la barrière du camping il pleut des cordes ouf !!!  

Ce matin là  il faut que le moral soit  au beau fixe. C’est l’avant dernière étape (145 km) nous allons rejoindre Saint Michel de Maurienne terme de cette étape. Pour commencer, deux cols à quelques km d’intervalle ça met en forme. Un petit casse croûte pour reprendre des forces. Apres avoir passé Chambéry ce n’est plus qu’une succession de cote et de descente, ça use. Mais la route entre Saint Jean de Maurienne et Saint Michel de Maurienne est une vraie galère (pas d’autre passage). Il passe dans cette vallée très peu large : une autoroute, la ligne de chemin de fer, la nationale, la rivière et une petite bande sur la nationale pour les vélos le tout dans un bruit assourdissant et en plus en cote ! Bien contant d’être arrivés. Après un demi de bière et le pointage de nos cartes un repos bien mérité s’impose car demain il nous reste une étape très difficile.

Debout à l’aurore pour notre ultime étape, direction Briançon. Nous attaquons ce parcours par le col du Télégraphe, à peine le temps de s’échauffer nous sommes déjà dans le dur. Douze km plus loin c’est la pancarte traditionnelle photo. Nous n’avons même pas le temps de gouter à la joie de la descente que c’est déjà fini nous sommes arrivés à Valloire direction le Galibier (18 km de côte). Au début tout va bien les km sont longs mais la pente n’est pas trop raide, mais au prochain virage à droite la pente prend du pourcentage, tout est a gauche sur le vélo, heureusement que le paysage est grandiose et de toute beauté avec la neige sur les monts et sur le bord de la route ça fait passer le temps. Au détour d’un virage on aperçoit  le col. Le moral remonte, on se met en danseuse, on ne sent plus les cuisses mais la fin est proche plus que cent mètres. Les copains déjà arrivés nous encourage, nous sommes au sommet ouf ! Photo de la pancarte du col et c’est la descente de 35 km sur Briançon.

Nous voila arrivés au terme de notre périple 773 km et 8434 m de dénivelé. Vite un bar pour prendre un demi bien mérité et pointer nos cartes de route. Un dernier repas ensemble c’est le retour sur Saint Georges les Baillargeaux avec des souvenirs pleins la tete.

Deux autres sont en préparation pour l’année prochaine !

Jean-Pierre Dabilly. Les randonneurs de la Vallée du Clain





LE TELETHON 2014 DANS LE NORD DE LA VIENNE



Samedi 6 décembre le club de Mirebeau à organisé un 106 km sur la journée au profit du Téléthon.                                                            Départ et arrivée à Saint Jean de Sauves pour un circuit  en direction du nord de la vienne. Des arrêts ravitaillement étaient organisés à Moncontour, Les Trois- Moutiers, Bournand, La Roche Rigault. Avec la participation des clubs de Loudun, Poitiers CTP, Saint Julien l'Ars. 37 cyclistes et 8 accompagnateurs avec voitures et motos pour la sécurité ont participé à ce Téléthon 2014. Une très belle journée pour les organisateurs et les participants.

Cerise sur le gâteau la présence de Mr Bernard Thévenet pour la photo et les autographes.

Yannick Robert (Union Cyclos Mirebalaise)





LES MIREBALAIS EN BRETAGNE DU 7 AU 10 JUIN



Du 7 au 10 juin le club de Mirebeau a effectué un voyage itinérant depuis le Canal de Brest à Nantes soit 360 km. Châteaulin était la ville de départ. Mur de Bretagne et Redon furent les lieux d'étape avant l'arrivée à Nantes. Les cyclos ont parcouru de 100 à 150 km par jour. Terrain relativement plat avec quelques passages accidentés. 50% goudron et 50% graviers suite aux inondations du début d'année. 13 crevaisons au total et 237 écluses franchies sous une météo agréable pour admirer les beaux paysages. Le tout accompagné d'une bonne restauration et beaucoup de fous rires. Yannick ROBERT.Délégué sécurité de l'Union Cyclotouriste Mirebalaise




LES 80 ANS DES CYCLOTOURISTES POITEVINS

Le club des Cyclotouristes Poitevins a été créé en 1934. Retour sur les 80 ans de ce club qui a organisé en 1973 la Semaine Fédérale (voir le fichier joint).

Fichier 1



LES CYCLOS NOBILIENS EN ROUTE VERS BEAUNE



Cyclos de Nouaillé

Lors de leur voyage itinérant à l'Ascension, reliant une ville d'eau (Vichy) à la capitale du jus de raisin (Beaune) en passant par quelques câlus du puy de Dôme, les cyclos nobiliens se sont rendus utiles en coupant un peu de bois, puis après un repos bien mérité, se sont mis en devoir de vendanger au pied de la Roche de Solutré.

Quatre jours magnifiques de vélo, des régions traversées à couper le souffle et des souvenirs à la pelle. Quelques semaines après, ils ont pris l'eau dans les vignes du BCMF des vosges, mais c'est bien connu : "pluie du matin n'arrête pas le cyclo nobilien"

Coucou aux filles des ctp que nous avons vues là-bas.






LA RONDE DU CANTAL



LA RONDE DU CANTAL

Les 5 et 6 juillet avait lieu la cyclo montagnarde « La ronde du Cantal » au départ d'Aurillac.

Quelques cyclos de la Vienne avaient fait le déplacement (CTP, St Georges les Baillargeaux, Vouneuil Sous Biard, Ligugé ainsi que St Benoît).

C'est sous un ciel gris mais sans pluie que l'option « touriste » prenait le départ ; un agréable parcours vallonné sur de petites routes tranquilles avec quelques bosses tout de même ; à l'arrivée nous avions 116 kms au compteur avec 2049 mètres de dénivelé .

Le dimanche toujours sans pluie « ouf ! » et avec un peu de soleil nous partons en direction du col du Pas de Peyrol par la jolie vallée de mandailles, col de Néronne, Salers joli village classé, col de St Georges, de Légal et du Bruel.

Une très belle randonnée avec 110 km et 2100 de dénivelé.

Un beau brevet avec une nature verdoyante, physique et toujours dans la bonne humeur ; notons la belle organisation des cyclos d'Aurillac.

A l'arrivée une « petite mousse » bienfaitrice et des images plein la tête.

MARIE (CTP)






QUAND JUMELAGE RIME AVEC VOYAGE PAR LES CYCLOS DE SAINT BENOIT



Quand jumelage rime avec voyage !

 

Après Hendaye-Cerbère en 2011, Thonon-Antibes en 2012, les cyclos St-Benoit sont en quête d'un nouveau projet. L'opportunité se présente avec le 38e anniversaire du jumelage de St-Benoit/Ligugé (Vienne) avec Lorch en Allemagne. Plutôt que de prendre le bus qui conduit à cette occasion les sancto-bénédictins à Lorch, les cyclos décident d'y aller en vélo en 6 étapes.

 

Lundi 28 avril: Saint Benoit-Romorantin

Au petit matin Monsieur le Maire de St-Benoit, Dominique Clément, donne le départ de notre périple en présence de nombreux membres du conseil municipal, d’une délégation du comité de jumelage St-Benoit/Ligugé et Lorch avec à sa tête Mme Marie-Claire Moreau la Présidente, des familles et proches des dix cyclos et des deux accompagnateurs de notre club.

 

Quelques courageux cyclos nous accompagnent mais avec les premières gouttes de pluie ils rejoignent la couette. Cependant leur effort est à saluer.

Direction Bonneuil Matour sous la pluie et paradoxe nous faisons notre pause casse-croute sous le soleil dans la ville d'eau de La Roche Posay. Heureusement que nous ne sommes pas en terre inconnue car Bernard essaie pendant 40 km de maîtriser son GPS (c'est le même qui nous a permis de transformer notre récent brevet de 200 km en 228 km)

Nous poursuivons par Preuilly sur Claise, Lucay le Mâle et Ecuielle où la pluie nous contraint à déjeuner tous les douze sous un abri bus, lorsque le maire vient nous proposer une salle mais notre repas est quasi terminé.

Après la photo du jour devant le château de Valençay (il faut bien respecter l'engagement pris de communiquer chaque jour avec la municipalité de St Benoit et notre club), nouvelle pause forcée sous un abri bus à Chabris pour se protéger des averses de pluie.

Au terme de 160km et 1300 m de dénivelée nous arrivons à Romorantin .

 

Mardi 29 avril : Romorantin-Appoigny

Le début de cette deuxième journée nous permet de découvrir de superbes propriétés au bord des routes de Sologne dont le château de la Ferté Imbault.

La traversée se poursuit jusqu'à la cité de Stuarts, Aubigny-sur-Nère, où une pause déjeuner nous est offerte par les parents de Jean Claude.

La première réelle difficulté apparait juste au pied du pont canal de Briare où nous escaladons quelques marches pour accéder à celui-ci et faire la photo du jour.

La traversée de la Puisaye, chère à l'écrivain Colette, nous réserve 1200 m de dénivelée.

Après 175 km nous arrivons à Appoigny où il commence à pleuvoir....la chance est avec nous d'autant que Bernard et son GPS font un sans-faute pour cette deuxième journée.

 

Mercredi 30 avril : Appoigny-Giffomont

Dès la sortie d'Appoigny, les collines de la vallée de l'Yonne et le temps couvert masquent la cathédrale gothique d'Auxerre et ses vitraux du XIII siècle.

Passé Chaource (Jean Claude nous gratifie de la première crevaison), la route devient plus plate et aucun des participants ne fait un fromage des côtes que nous venons de franchir.

Nous sommes récompensés de nos efforts en découvrant le Parc Régional de la Forêt d'Orient qui englobe les lacs d'Orient et du Temple, créés pour atténuer les crues de la Seine.

Puis nous traversons la forêt du Der et après 165 km nous passons la nuit au bord du lac du Der-Chantecoq. Aujourd'hui c'est un plan d'eau de plus de 4800 hectares qui permet de réguler la Sein. Avant 1968 c'était une vallée dans laquelle il y avait les villages de Nuissement du Bois (l'église classée a été transférée à Sainte Marie du Lac), Chantecoq et Champaubert dont l'église rehaussée est sur le bord du lac.

 

Jeudi 1er mai : Giffaumont-Étain

Nous contournons le lac du Der puis nous empruntons les routes des plaines champenoises avant d'arriver dans la Meuse. Dès le cinquantième km le parcours devient beaucoup plus vallonné. Nous traversons le champ de Bataille de Verdun.

Dans l'ascension de la côte qui nous mène à Douaumont nous visitons la Tranchée des Baïonnettes.

Puis nous découvrons l'Ossuaire de Douaumont devant lequel s'étale en pente douce le cimetière militaire qui comprend 15 000 tombes parmi lesquelles Bernard retrouve celle de son grand-oncle.

Après la photo du jour dans ce lieu historique nous arrivons après 150 km à Étain... sous des trombes d'eau.

 

Vendredi 2 mai : Étain-Leiwen

Dès le matin les bosses s’enchaînent et nous permettent de traverser la Meurthe-et-Moselle... et de nous faire oublier quelque peu le mal aux fesses.

Nous contournons Thionville par une quatre voies sur les conseils d'un cyclo local et nous arrivons après une superbe descente à Cattenom pour la pause casse-croute à côté de la centrale nucléaire... car il nous faut prendre de l'énergie pour découvrir la vallée de la Moselle avec un fort vent de face.

18 km plus loin nous passons la frontière France/Luxembourg à Schengen (Europe oblige).

Nous poursuivons jusqu'au Km 114 à Wasserbillig pour franchir la frontière Luxembourg/Allemagne par le bac (c'est plus fun que de prendre le pont situé 15 km plus loin).

Nous empruntons la piste cyclable allemande qui évite Trêve et nous permet de découvrir de très jolis vignobles dont les coteaux abrupts nous protègent un peu du vent.

Après 7h30 de vélo et 175 km nous arrivons à Leiwen pour une soirée réparatrice autour de quelques verres de riesling et de Grauburgunder (pinot gris).

 

Samedi 3 mai : Leiwen-Lorch

Partis dès 7 heures (nous avons rendez-vous à Lorch à 14h et 125 Km à parcourir) nous affrontons la fraîcheur matinale.... et le vent du nord.

Ce départ à l'aube nous permet, dès Wintrich, d'assister au lever du soleil sur les coteaux.

Nous traversons Kues Bemkastel l'une des plus belles villes historiques de la vallée de la Moselle.

A Trarbach nous faisons la photo du jour avant de prendre la direction de Wuschheim par une route dont les pourcentages dépassent les 12 %.

Nous traversons, toujours avec un vent de face, des champs d'éoliennes à perte de vue... agrémentés de nombreuses bosses (plus de 1000 m de dénivelée)

Après Benzweller nous effectuons une rapide descente de 15 km pour arriver au bord du Rhin. Nous prenons ensuite le bac pour Lorch où le Bourgmestre et les élus, le comité de jumelage, les Sancto Bénédictins et la reine des vignerons nous accueillent avec tous les honneurs devant la Hilchenhaus (discours, coupes et médailles à l'effigie de notre périple de 950 km, 6640 m de dénivelée ...et de 38 ans d'amitiés entre Lorch et Saint-Benoit/Ligugé).

Pendant que nous pédalions à travers la France, le Luxembourg et l'Allemagne, nos conjoints très chaleureusement accueillis dans les familles allemandes ont fait une croisière sur le Rhin, découvert Oppenheim, Rudesheim, la statue de Germania et l'Abbaye Sainte Hildegarde.

 

Un dîner spectacle avec tous les acteurs du jumelage clôture ce voyage.

Nous remettons à cette occasion nos cadeaux (Pineau des Charentes, Macarons de Montmorillon et plaques de cadre de notre périple) au Bourgmestre de Lorch et au Président du comité de jumelage allemand.

Ce nouveau voyage itinérant qui associe aventure humaine, sportive, culturelle et familiale restera dans l'histoire de notre club.

 

Hubert Bailly






LE TOUR DU LOIR ET CHER EN AUTONOMIE PAR LES BV2R TARGE



Ça roule pour BV2R

Le tour du Loir et cher en autonomie

Sous le soleil au départ, depuis Onzain après avoir traversé la Loire, en longeant les bords du Cher , les routes de la forêt de Sologne , passage au château de Chambord , bord de Loire du côté de Blois, un petit aperçu de la Beauce ensuite une petite approche du Perche pour nous rappeler que le relief existe ; retour par le Vendômois avec pluie et vent défavorable mais arrivée sous le soleil , superbe escapade cyclo-touristique

Petit séjour au bord du lac de Vassivière, et randonnée du Limousin.

De la presqu’île de Broussas à Bourganeuf, St Léonard de Noblat, cité de notre célèbre « Poupou » aux sources de notre belle Vienne , cela en côtoyant trois départements , La Creuse, la Haute Vienne et la Corrèze nous avons apprécié les routes tranquilles du Limousin malgré un relief parfois un peu accentué auquel nous ne sommes pas habitues mais que tous ont franchi allégrement, tout au long de la route les fleurs et le paysage font oublier les difficultés.

Les habitants de Millevaches n’aiment pas que l’on pollue autour de leur église, on peut les comprendre, dont la raison de ce panneau que l’on peut voir avec la photo.






LA RANDONNEE PUYS ET GRANDS MONTS A AMBAZAC



Quelques cyclos de la Vienne se sont déplacés dans le limousin pour participer à la randonnée Puys et Grands Mont à Ambazac, jolie journée sous le soleil avec une très belle nature et de bons dénivelés.

Les clubs présents : Montamisé, Quartier de Beaulieu, CTP, St Georges les Baillargeaux, Saint Benoit ainsi que Lussac.

Marie des CTP






LES CYCLOS D'AVAILLES A PERNES LES FONTAINES



Les cyclos d’Availles à Pernes les Fontaines pour Pâques en Provence 2014

Vendredi  18 Avril 2014 à 6h15, départ pour le Vaucluse à Pernes les Fontaines.

Nous arrivons vers 15h15 au camping des Fontaines et se succède les uns après les autres tous les Availlais. Bernard, Lucky, Christian, Claudie, qui sont dans un mobil-home, Jacques et Martine après quelques jours à Briançon nous rejoignent. Bernard et Danielle arrivent de la Drôme où ils ont fait les B.P.F. Comme le veut la coutume vers 19h briefing, comme il fait beau  et que le vent nous assèche, nous nous réhydratons.

Samedi : 9h, départ vers la permanence, nous prenons un café, peu de têtes connues (4/5) nous optons pour  le circuit de 80 km car il y a beaucoup de vent, photos devant le monument de Vélocio. Par de petites routes du Comtat Venaissin, nous arrivons  au ravito de Caromb pour manger ce qu’il en reste, nous arrêtons à nouveau au Lac de Paty. Une grosse côte à la sortie de Malaucène, direction Suzette pour découvrir le Cirque de St Amand, dominé par les belles dentelles de Montmirail puis ont se laissent glisser jusqu’à Pernes.

Dimanche : pas de circuit officiel c’est la Concentration de Pâques en Provence à Saumane.

9h30, les 9 cyclos dont 3 cyclotes partent en douceur, une petite route qui grimpe pendant 5 km, car de 67m à Pernes nous devons arriver à 405m mais le paysage est sympa, arrêt photo à une borie un peu spéciale car elle est toute en longueur (16m). De belles propriétés dans les bois de pins agrémentées d’allée d’Ifs.

Saumane de Vaucluse, petit village bien restauré par ses habitants. Dans le parc dominé par les ruines du Château, beaucoup d’affluence car c’est aussi l’arrivée des flèches et fléchettes Vélocio.

Le président Dominique Lamouller entouré d’élus fédéraux, remet les récompenses.

Le ravito est copieux et varié, très bien !!! Malheureusement la pluie arrive et gâche un peu la fête. Le retour est facile descente et route plate mais il ne fait pas chaud. Arrivée au camping, petite soupe et café nous remettent en forme.

Vers 15h nous partons tous en voiture visiter Fontaines de Vaucluse. Le moulin à papier, la source de la Sorgue, non la résurgence  car elle débouche d’un fleuve souterrain alimentée par la pluie tombée sur le plateau du Vaucluse. Ce trou d’eau verte au pied d’une falaise est entouré de roches, à une profondeur inconnue, 315 m le dernier record à été établi en 1985 par un petit sous marin téléguidé équipé de moyens vidéo.

Lundi : il fait beau plus de vent une route faux plat montant nous amène au pied de Venasque et maintenant il faut monter pendant 10 km pour accéder au col de Murs à 627 m le pourcentage est de 5% en moyenne, puis nous nous laissons glisser jusqu’à Murs, joli village provençal dominé par son château et toujours ces Ifs d’une belle élégance. Un panneau nous indique que nous entrons dans le Parc Naturel Régional du Lubéron

Nous traversons de grands vergers de cerisiers, avec des troncs énormes.

Joucas : ravito copieux au pied de son  joli village perché.Un peu de marche à pied dans Isle sur Sorgue avec les roues à eau ce qui donne à cette ville de la fraîcheur, le long des quais ombragés par d’immenses platanes.

La renommée de celle-ci c’est aussi ses foires à la brocante (Pâques et 15 Août)

Après un apéro, dans un super esprit, blagues, rigolade, c’est sympa, nous partons en ville pour finir ce week-end Pascal autour d’une table.

Un premier Pâques en Provence, une belle réussite, à refaire !!!

                                                                                                                                      Un cyclo d’Availles






LES CYCLOS DE MIREBEAU DANS L'ILE DE RE



Cette année le samedi 26 avril 2014, c’est dans l’Ile de Ré que les CYCLOS de MIREBEAU avaient choisi de se rendre avec un départ au pied du pont puis la traversée très appréciée de tout le monde.

13 CYCLOS et 5 accompagnatrices ont emprunté les pistes cyclables pour une randonnée de 100 km avec du vent mais une journée ensoleillée. (pour info bonne note pour la restauration Chez MARIE qui se situe en face du Phare des Baleines).

Une très belle journée et pour finir la soirée un verre de l’amitié et un ravitaillement très apprécié où tous les participants semblaient satisfait de leur sortie. Merci à l’organisation

 Jérôme BREQUE, président de l'Unin Cyclos Mirebalaise





DU NOUVEAU AU CYCLO POITIERS COURONNERIES



DU NOUVEAU AU CPC (Cyclo Poitiers Couronneries)

Faire du vélo, seul ou avec des amis, c’est à la portée de toutes et tous. Rouler au sein d’un club, cela devrait être aussi simple et pourtant bon nombre de pratiquants n’osent pas franchir le pas. Certes, la conjoncture économique n’est pas des plus favorables et le coût, même modique d’une licence est parfois un frein tout à fait compréhensible.

Une autre cause, très répandue et souvent justifiée, est la difficulté d’intégrer des groupes déjà constitués :«  ça roule trop vite…je ne serai jamais capable de faire autant de kilomètres…je ne connais personne…je vais être un boulet… ». Combien de fois avons nous entendu ces remarques ?  Pourtant au Cyclo Poitiers Couronneries, Cécile Guimbaud-Barré  bien soutenue par l’ensemble du bureau a tenté l’aventure du nouveau public. Des sorties organisées le samedi après-midi, encadrées par des membres du club, à allure modérée, sur des distances raisonnables puis « honorables », ont permis à plusieurs femmes de se régaler (mais aussi de se fatiguer un petit peu…)

Pourquoi uniquement des femmes ? Mystère…peut-être sont-elles plus courageuses ? 

Cependant, la convention co-signée entre la FFCT et le club a permis d’organiser aux conditions prédéfinies 10 séances gratuites durant lesquelles elles ont pu se familiariser avec notre discipline et l’apprécier à sa juste valeur. Et pour une première année, le résultat n’est pas négatif : 3 licences prises en fin de saison (ce qui va doubler l’effectif féminin du club) et encore quelques « touches » récemment, encourageant !

Sport loisirs, sport santé et bien être, sport tout simplement, le CPC est décidément un club où il fait bon vivre.

 

 






DEUX FLECHES DE FRANCE PAR LES RANDONNEURS DE LA VALLEE DU CLAIN



Compte rendu flèche de France

Avec cinq copains du club des randonneurs de la vallée du Clain  de Saint Georges les Baillargeaux nous avons décidé de  faire les flèches de France. Cette année nous avons choisi  «Nantes / Paris» suivi de «Paris / La Rochelle».

Partis de Nantes de bon matin pour une première étape de 250 km vers notre hébergement du soir a Montmirail. Une étape sans grande difficulté, avec de beaux paysages et quelques points de vue sur la Loire de toute beauté.

Le lendemain matin départ dès l’aube pour rejoindre Paris, (en réalité Versailles pour les catégories bronze) un parcours de 170 km avec quelques difficultés dues au relief, (une partie du perche et la vallée de Chevreuse) ainsi que la circulation en région parisienne et  quelques difficultés à trouver la route sur la carte. Arrivée le soir vers 17h00 pour pointer nos cartes de route. Ensuite nous partons de Versailles pour rejoindre Jouy en Josas pour le départ de notre deuxième flèche. Encore quelques km pour arriver à notre hébergement du soir qui se trouve a Rambouillet (Repos bien mérité, deux fois la vallée de Chevreuse).

Tout le monde sur le pont dès le lever du soleil pour une étape de 235 km un peu plus facile que celle que nous venons d’effectuer. La traversée de la Beauce avec un léger vent arrière (le pied). Il ne faut pas oublier de se ravitailler nous retrouvons notre véhicule vers midi (comme tous les jours) pour manger autour de la remorque. Nous rejoignons L’Ile Bouchard, lieu de notre dernier hébergement.

Ce matin là le moral est au beau fixe c’est la dernière étape nous allons rejoindre La Rochelle terme de cette deuxième flèche. Un parcours de 190 km dans le Val de Loire, un passage dans la vienne avec quelques difficultés en arrivant dans les Deux sèvres pour finir dans la Charente Maritime avec un vent de face (histoire de perfectionner un peu plus les mollets). Après un ultime pointage sur notre carte route, un dernier repas ensemble c’est le retour sur Saint Georges avec des souvenirs pleins la tête.

Deux autres sont en préparation pour l’année prochaine !

       Jean-Pierre Dabilly









X





Siège social

Maison du tourisme
33 place Charles de Gaulle
BP 287
86007 POITIERS Cédex
www.tourisme-vienne.com

Contact comité départemental

Jacky FAUCHEUX
Tél : 05 49 93 61 78
jafaucheux86@orange.fr